top of page

Rétrospectif de l’année 2018 : retour sur 10 belles initiatives et changements positifs


HSE Optimisation met en avant 10 initiatives, idées ou solutions qui ont permis, en 2018, d’apporter une contribution pour améliorer durablement notre empreinte environnementale !

1. Des actions collectives dans les zones industrielles

Les entreprises s’emparent de l’économie circulaire, des fonds leurs sont dédiés… Voilà qui est encourageant ! Bravo à tous ces acteurs d’un modèle qui deviendra, sans doute bien plus vite qu’on ne le pense, un standard d’efficacité.


Ecologie industrielle

2. Le Zéro Déchet vu comme un moyen de pérenniser l’entreprise

La mise en place d’une politique responsable telle une démarche Zéro Déchets est de plus en plus perçue comme un gage de pérennité pour l’entreprise (réduction de la dépendance aux ressources, fidélité accrue des clients et des employés) tout en générant des revenus supplémentaires. Ikéa partage quelques idées ici.


Ikea Objectif Zéro Déchet

3. Vers la fin de l’enfouissement… certains pays y sont déjà !

Une fois n’est pas coutume les Pays Nordiques ouvrent la voie et prouvent qu’un système de gestion des déchets (plus) efficace est possible. La Suède a interdit la mise en décharge des déchets depuis 2002 et cela porte ses fruits : 1% d’enfouissement contre 25% chez nous. La Suède a également comme ambition de réutiliser 100% de ses déchets ; gardons un œil sur les moyens qu’elle déploie pour y parvenir !


Fin d'enfouissement en Suède

4. Une nouvelle filière pour valoriser les coproduits du bois au meilleur de leur potentiel

La lignine, une nouvelle matière première pour les adhésifs en remplacement de produits dérivés du pétrole ? Ce déchet du bois, généralement enfoui, peut retrouver une nouvelle vie en devenant un adhésif vert et durable.


La lignine - filière de valorisation du bois

5. La Chine a fermé ses portes pour les déchets de basse qualité

Plutôt que de nouvelles filières, ce sont nos pratiques qui doivent changer ! Voici l’exemple de l’agriculture, un très gros producteur de déchets plastiques. La fermeture du marché chinois aux déchets plastiques souillés va-il pousser les agriculteurs, qui ne trouvent plus preneur pour leurs bâches, à utiliser davantage de films biodégradables ou mieux, à réaliser leur paillage à partir de biodéchets ? Les alternatives existent déjà !


Plastique en agriculture

6. La Loi Alimentation interdira l’utilisation du plastique à usage unique dès 2020

Fini les couverts en plastique ! Poussée par les directives européennes, la France a adopté une loi interdisant les couverts et contenants en plastique à partir de 2020. Des alternatives voient le jour ! Comme les algues par exemple : 4 heures de décomposition en mer versus 4 à 10 siècles pour les matières plastiques. Pensez écoconception !


Interdiction du plastique à usage unique

7. Le secteur de la mode est sous les projecteurs

Après la lutte contre le gaspillage alimentaire vient celle du gaspillage vestimentaire. La mode, seconde industrie polluante au monde, devra bientôt revoir ses pratiques avec la loi interdisant de jeter ou de brûler les invendus qui sera votée en 2019.


Interdiction du brûler ou de jeter les invendus Mode

8. Ecologie industrielle et territoriale : passez à l’action !

L’union fait la force, si cela avait encore besoin d’être prouvé : la mutualisation des prestations (collectes par exemple) rend accessible à une multitude d’entreprises des services auxquelles elles n’auraient pas accès auparavant, ou sinon à un coût prohibitif ou pour un niveau de service dégradé (nécessitant par exemple de stocker longtemps). Comme le souligne l’article, ensemble, elles deviennent UN acteur capable d’exercer un contre-pouvoir à l’égard des prestataires de traitement des déchets. Unissez-vous !


Synergie inter-entreprises

9. La marque employeur des entreprises polluantes les rend peu attractives

Plus de 18.000 étudiants de grandes écoles se sont mobilisés pour un réveil écologique. L’un des critères du choix d’un employeur est sa responsabilité envers ses parties prenantes et son impact sur l’environnement. Aujourd’hui ils sont 28.000 signataires et le manifeste prend de l’envergure dans d’autres pays.


Mobilisation des jeunes pour le climat

10. La finance durable a le vent en poupe

Avez-vous pensé aux trois piliers de la RSE pour l’attractivité de vos projets auprès des investisseurs ? En effet, ils sont toujours plus nombreux à s’engager dans des projets verts et responsables : selon Novethic, la croissance des Investissements Socialement Responsables (ISR) est de l’ordre de 5 à 10% annuelle. Engagez-vous !


Finance durable ISR Investissements Socialement Responsables

En 2019 continuons sur cette lancée et changeons, ensemble, le monde positivement ! Toute l’équipe de HSE Optimisation vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.


Bonne fête de fin d'année HSE Optimisation

Comments


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Tags