92% des déchets en mélange du territoire passant sur « centre de tri » finissent… en décharge ! Éclairage

November 19, 2019

 

Selon la DREAL de Bourgogne-Franche-Comté, 92% des déchets en mélange du territoire passant sur « centre de tri » finissent… en décharge !

 

Commentaire d'expert 

Par Delphine DUGAS :

 

La DREAL souligne l’incapacité des centres de tri « à compenser une absence de tri chez le producteur du déchet ». Pour les déchets d’entreprise, on pense en effet souvent qu’un passage sur centre de tri du prestataire permet de séparer les matières valorisables mais c’est FAUX : dans les faits très peu d’investissements ont été réalisés (la séparation au grappin reste la norme) et le tri est donc insignifiant.

 

Comment alors fait l’État pour atteindre l’objectif de -30% des déchets enfouis en 2020 ? (et -50% pour 2025)

 

=>  En réduisant les capacités de stockage des décharges (d’où des hausses du prix de traitement de +20% attendues dès le 1er janvier prochain) ;

 

=> En intensifiant les contrôles de la DREAL (lourdes amendes à la clé en cas de déchet valorisable présent dans le « tout venant »).

 

RDV dans 1 an pour mesurer l’impact de ces deux leviers !

 

Dans tous les cas, les producteurs de déchets doivent faire l'effort de séparer en chez eux, in situ, seul moyen pour eux de limiter l'explosion de leurs coûts déchets voire la non reprise des déchets en mélange par leur prestataire.

En effet, les prestataires sachant mal trier et les capacités de stockage étant réduites, ils n'ont plus d'exutoire pour placer les tonnages en mélange : certains commencent donc à refuser de les collecter, tout simplement.

 

Un changement de culture vis à vis du déchet s'impose !

 

 

Lire l'article: 

 

 

Retour aux articles de BLOG

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Partager sur Google+
Liker ce poste
Please reload

Posts à l'affiche

En route vers le Zéro déchet !

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Tags